Nous nous soucions de votre vie privée. Nous et nos partenaires stockons ou accédons à des informations sur votre appareil (par exemple, des identifiants uniques dans les cookies pour le traitement des données personnelles). Vous pouvez accepter ou gérer les choix qui vous sont offerts, comme le droit de vous opposer à l'utilisation des intérêts légitimes, en cliquant ci-dessous, ou à tout autre moment sur la page de la politique de confidentialité. Nos partenaires seront informés des choix que vous faites, mais cela n'aura aucune incidence sur vos données de navigation.
Accepter Refuser

Petits mariages : quand moins est vraiment plus

1 mois Non classé

Avant 2020, les mariages intimes étaient limités aux célébrations civiles (avant la grande fête) et aux seconds ou troisièmes noces. Néanmoins, les restrictions que nous avons subies pendant la pandémie, liées au nombre très limité d’invités, ont créé une nouvelle tendance qui semble être là pour rester : les petits mariages.

En vérité, depuis que j’ai célébré mon mariage, je suis devenue une grande fan des mariages intimes. Les raisons sont nombreuses, mais la principale est que vous pouvez passer du temps de qualité avec vos invités.

Qu’est-ce qui est considéré comme un petit mariage ?

Un petit mariage (ou micro mariage comme on l’appelle aux États-Unis) est une fête qui ne compte pas plus de 50 invités. Il s’agit donc de la famille et des amis les plus proches.

 Moins de protocole

Comme vous passerez du temps avec votre famille et vos meilleurs amis, vous n’aurez pas à vous soucier des procédures d’étiquette. Il n’y aura pas 200 invités à saluer et à prendre en photo, vous gagnerez donc du temps et ce temps pourra être utilisé autrement. Croyez-moi, la journée passera si vite que vous souhaiterez avoir cette heure supplémentaire.

De l’argent bien dépensé

Moins d’invités signifie moins de coûts, mais cela peut aussi signifier que vous devez penser à votre budget différemment.

Lorsque l’on organise un mariage pour plus de 150 personnes il y a moins de personnalisation. En raison du volume de convives on voit rarement un niveau de détail élevé, car la priorité est ailleurs.

Alors que, pour une petite fête, vous pouvez personnaliser l’expérience : vous pouvez, par exemple, organiser un week-end de mariage complet, choyer vos invités avec des cadeaux ou améliorer votre expérience gastronomique.

Plus de possibilités

Le nombre de lieux pour les réceptions à Genève (ou sur la Riviera suisse romande) devient limité lorsque vous avez plus de 200 invités. Alors que pour les petites fêtes, le ciel est la limite : des hôtels de charme aux restaurants branchés. La difficulté sera ici d’en choisir un.

Sans stress et uniquement de l’amour

Après tout, le but d’un mariage est de célébrer l’amour. Une fête privée et intime avec vos proches est tout ce dont vous avez besoin.

Malgré mon amour de la fête et des célébrations (c’est mon métier), je dois aussi admettre que, si les grands rassemblements ne sont pas votre tasse de thé, vous ne regretterez jamais ce choix et vous aurez certainement de souvenirs inoubliables.

Tout au long de l’année, nous avons vu cette tendance s’accentuer. Le nombre de couples qui demandent des lieux de réception de moins de 50 invités indique clairement que les micro-mariages sont là pour rester.

 

Articles similaires