Nous nous soucions de votre vie privée. Nous et nos partenaires stockons ou accédons à des informations sur votre appareil (par exemple, des identifiants uniques dans les cookies pour le traitement des données personnelles). Vous pouvez accepter ou gérer les choix qui vous sont offerts, comme le droit de vous opposer à l'utilisation des intérêts légitimes, en cliquant ci-dessous, ou à tout autre moment sur la page de la politique de confidentialité. Nos partenaires seront informés des choix que vous faites, mais cela n'aura aucune incidence sur vos données de navigation.
Accepter Refuser

Happy Hour: Tequila

4 mois Non classé

Michael Jordan, Nick Jonas, Kendall Jenner, The Rock, Kevin Hart, George Clooney… qu’ont en commun toutes ces célébrités ? Ils ont tous leur propre marque de tequila.

Oh la tequila, ce nectar pas si doux que ça, que l’on boit en shots mais aussi en cocktails, et, qui a la facilité d’effacer nos souvenirs (quand on la consomme sans modération, bien sûr).

Mais pourquoi est-ce que j’écris sur la tequila aujourd’hui ? En fait, je vois cette tendance à chaque événement américain depuis quelques années, et je me demande combien de temps il faudra pour qu’elle arrive ici.

Tout d’abord, un peu d’histoire

La tequila est une boisson distillée fabriquée à partir de l’agave bleue, originaire de la ville homonyme, dans l’État de Jalisco, au Mexique. 

Tequila événements mariages

Elle est exclusivement fabriquée à partir d’agave bleu, souvent confondue avec une autre boisson mexicaine : le mezcal, les deux boissons sont préparées différemment.

Selon la loi mexicaine, la tequila ne pouvait être fabriquée qu’à Jalisco et dans les États voisins. Elle bénéficie d’une appellation d’origine protégée.

Le boom de la tequila

Selon le site Fortune Business Insight, les ventes de tequila ont augmenté de 30% en 2021 aux États-Unis et ne fait qu’augmenter depuis la pandémie. La grande question est de savoir pourquoi. Comment se fait-il que cet alcool, autrefois bon marché que nous buvions à l’université soit devenu si populaire ? La vérité est qu’il y a plus de 2000 marques de tequila. Même si la plupart d’entre elles proviennent d’une grande société, la concurrence pour fabriquer la tequila la plus savoureuse existe. Par conséquent, l’offre que nous trouvons aujourd’hui est plus raffinée, plus aromatique et a un goût plus doux. Que nous la buvions en cocktails ou que nous la dégustions pure. Comme la qualité de la tequila a augmenté ces dernières années (ainsi que son prix), les gens l’apprécient comme un bon vieux whisky.

Eévénement Geneva

Un autre facteur du succès de ce produit est la campagne de marketing qui le soutient. Je dois dire que je suis un grand consommatrice des produits américains et que je suis constamment à la recherche des dernières tendances là-bas. Je peux donc dire sans hésiter que la tequila est partout : dans les événements sociaux et d’entreprise, dans les restaurants et les bars, et je l’ai même vue dans une baby shower ! En outre, de nombreuses célébrités ont investi dans l’industrie de la tequila, ce qui nous permet de comprendre avec quelle facilité elle a gagné le respect et l’approbation des consommateurs. Par exemple, George Clooney a cofondé Casamigos en 2013 et l’a vendu à DIAGEO pour 1 milliard de dollars en 2017. Voyez-vous de la rentabilité ici ?

Et pour nous ?

Bien que la tequila soit assez populaire aux États-Unis (la margarita étant le cocktail n°1 là-bas), qu’en est-il de l’Europe ? Devons-nous nous attendre à cet « effet tequila » ici aussi ?

« Bien que j’aime personnellement déguster un verre de Tequila ou une Tommy’s Margarita, je pense qu’il faudra encore attendre quelques années avant que cette tendance n’arrive ici », m’a dit Alban Mettere de BamMixto. « La tequila n’avait pas fait une bonne première impression : nous la connaissons par les shots et pour avoir bu des marques de basse qualité quand nous sommes jeunes », m’a-t-il dit. Alban m’a explique qu’il faut 7 ans avant de pouvoir récolter l’agave. Nous savons qu’il y a déjà un manque d’agave au Mexique. Cela n’affectera pas la production ou la consommation dans l’immédiat, mais cela pourrait leur porter préjudice à long terme.

À côté de tout cela, qui est vrai, je peux voir une lueur d’espoir appelée Projet Josiane, qui est un spiritueux français à base d’agave.

Il y avait beaucoup d’agave dans le sud de la France et il fallait l’enlever pour protéger la flore et la faune locales. Donc, pour résumer, nous avons bien une « sorte » de tequila européenne.

Affaire à suivre…

En attendant de voir ce qu’il adviendra de cette tendance, je suis heureuse de partager avec vous une recette de d’une Margarita Classique par Tequila El Padron (bien sûr !):

Tequila

Articles similaires